mardi 17 septembre 2013

Scène 9

Je suis à genoux, tu guides mes mains pour les poser sur cet autre sexe d'homme, puis me montre comment faire, j'approche doucement, hésitant, puis englobe ce sexe de ma bouche, coulissant sur ce doux fourreau de chair.

5 commentaires:



  1. Je ne sais pas pourquoi je tique contre la chaire.
    Peut-être parce que lève et que prèche!?!
    :)
    Le reste est parfait!
    (comme d'habitude)

    RépondreSupprimer
  2. Comme vous, je bloque systématiquement sur ce mot... rien à faire il s'impose toujours sans que je n'y prenne garde.
    Je corrige de ce pas.
    Merci pour le "comme d'habitude"

    RépondreSupprimer

  3. Pourtant, ça tombait bien avec "je suis à genoux".
    :)

    RépondreSupprimer
  4. Oui, mais nettement moins avec la bouche qui coulisse sur le doux fourreau ! Enfin... de mon point de vue

    RépondreSupprimer