Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du août, 2008

S'il te plait

S'il te plait... caresse moi
Moi ta petite chatte
S'il te plait... tu ne vas tout de même pas refuser
Ce serait très impoli ma chère Maîtresse
Caresse moi... s'il te plait
Moi je ne veux que ça
Des boucles en O, le latex sur ma peau
J'ai chaud, je suis toute chose... s'il te plait
Viens me déshabiller, regarde comme je suis chatte
Comme je me fais fondante, en chaleur
S'il te plait...
Je suis belle, n'est ce pas ? dis moi que je suis belle
Je veux être ta petite chienne, indécente, impudique
S'il te plait...
Me coucher à tes pieds, soulager ton corps, rendre léger ton esprit
Regarde comme je suis brulante, à tes pieds
S'il te plait touche moi... s'il te plait...
Viens t'occuper de moi, tu feras de moi ce qu'il te plaira
Mais s'il te plait, viens attiser mes flamme,
Bouscule moi, malmène moi, s'il te plait...
hmmmmmm



Photo : Mademoiselle S.

Noir et blanc

Blanc et Noir. Noir et Blanc. Deux peaux qui se confondent lorsqu’elles s’étreignent. Deux formes complémentaires et indissociables. Deux êtres qui se fondent l’un en l’autre. L’un est homme, l’autre est femme. Beaucoup de trois dans leur vie, mais un seul deux. Lui, un sourire aux lèvres, plein de vie. Elle, timide, d’apparence réservée. Il a des yeux d’adolescent, un regard qui ne cessera jamais d'accompagner cette Elle magnétique. Lui, le découvreur du trésor, son fidèle conquérant. Son trésor, que nulle autre n’égalera. Noir et Blanc réunis, une fusion des extrêmes, une union rayonnante. Noir et Blanc, deux opposés qui les font être au-delà de tout. A leur contact, nous sourions, nous rêvons, nous voyageons. Ils pensent qu’ils nous ont offert peu de choses, mais ils nous ont donné beaucoup, plus que ce qu’ils ne peuvent imaginer. Juste quelques minutes trop courtes à leur côté pour ressentir leur aura magnifique et enivrante. Et l’on voudrait s’endormir, là, à leur côté, juste…