Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du décembre, 2017

Fée des thés

Chadô, voie du thé, voix de l'eau
Feuilles épées, fleurs d'aimer
Voie d'eau bruissement sur ta peau
Abricot chaud autres miscellanées
Ecoute ce chant des temps oubliés
Panse le champ lent battement
Revêts les parures de tes ailes
Entends le rythme tam tam oraison
Laisse voleter le mouvement des saisons
L'onde douce et fervente
L'ombre pousse sur ta fente
Transes des trente
Arbres étais faits de mousses et des thés
De chemin, il y a le choix
Il y a mes doigts fées
Pour sécher le soleil
De carmin, il y a mon sexe
Ventre ample d'effets
Pour mouiller sous la lune
Le chasen joue ses notes en terre cuite
S'ouvre la voie zen selle bleutée
Rooibos des mots qui font voix
Darjeeling de tes lettres qui sont foi
Macha dit trois fois branle moi

Kudu

Pacifiques nuits de thé

Wa
Apeau Songe d'une nuit de thé Allonge ta peau sur la lie E i te hoê pô, ua ta'oto'otohia te Arii e ua ahoaho a'era to'na varua
Kei
Kahaia Maoris des plages noires Marco Polo et Kalina Mea riaria mau ïa te rahiraa fetia, mai te one tahatai
Sei
Fa'anuina Plonge dune pluie de fée Eponges ta chair liquéfie Mea fifi ia tiaturi e ua paraparau te hoê ophi
Jaku
Toanui Marche trois fois dans ton soir Marque en ton sexe chocolat Eiaha roa e mana'o e aita e faufaa ia haavî ia tatou

La mémoire du chocolat

Le Rhône traverse la vallée. Immuable. La rive gauche a changé, celle de la Drôme. De ce côté-ci, les années se sont écoulées. Un jour une bordure bétonnée est venue épouser les quais. Elle n'a jamais été très attractive, royaume du vent le jour, désert froid la nuit. Des voitures, épaves échouées comme des moutons poussiéreux. En face, les collines pelées. Fruit du travail ancestral de la vigne. Des sillons aux couleurs changeantes stries des hauteurs du paysage. La ville nouvelle se répand, les collines se figent. Tournon sur Rhône, flanc droit du fleuve, vieille cité accoudée de faubourgs. Nord et Sud. A l’Ouest la roche, par de-là le fleuve l’Est. L’avenir s’est ancré dans la berge d'en face. Triste perspective. Finis méandres, marécages et champs d’avant, depuis trente ans s’élèvent les battisses sans âmes. Est-ce mieux ? Est-ce pire ? Le pays a eu ses grandes époques. Du charme mais seulement pour ceux qui s’écartent du chemin. La traversée est devenue boulevard, bruits,…

Entrer en tentation

Je rends parfois visite à Notre Dame du Vœu. C'est une église que beaucoup trouveraient sans doute sans charme. Mais, moi je l'aime bien et lui rend parfois visite. J'y suis allé une fois pour y dédier une bougie à un ami afin de lui transmettre des énergies positives et l'accompagner un peu dans son projet. Ce jour là, l'église offrait à lire un message positif rentrant en cohérence avec ce qu'il vivait, quelques semaines plus tard, il en fut de même. Aujourd'hui j'y suis retourné pour lui, curieux des mots que Notre Dame du Vœu offrirait en présage à la parenthèse enchantée qu'il a écrit il y a peu.

"Et ne nous laisse pas entrer en tentation."
Je crois que Notre Dame du Vœu devrait savoir que cet ami ne se privera pas d'entrer en tentation. Vous me direz que ce message aurait pu tout aussi bien m'être destiné. Vu le contexte, c'est tout à fait possible. Elle aura simplement oublier que je suis une âme perdue pour l'éterni…