Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du septembre, 2008

Approche

Cet après midi
Je veux que vous prépariez vos sens à m'accueillir comme il se doit
Je ne vous veux pas patiente, je vous veux impatiente
Je ne vous veux pas passive, je vous veux dévorée par l'attente
Je vous veux désireuse d'offrir votre peau à la caresse de mes mains
Je vous veux vêtue de rien sous votre tenue du jour
Je vous veux brulante à la seule idée de découvrir comment mes mains vont effleurer votre corps
R.
Les consignes étaient d’une précision incontestable, je la voulais à moi. Je voulais qu’elle me prête son corps sans aucun artifice, je savais parfaitement qu’elle cèderait à cette troublante demande. Cela je n’en avais aucun doute. Mais bien plus que cela ce que je désirais c’était qu’elle se livre à moi, entièrement, sans aucune condition.
12h00 aujourd’hui, dernier mail avant notre première rencontre. Elle ne sait rien de moi. Je ne sais rien d’elle. Nous ne connaissons que nos mots.
Une clef vous attend. Hôtel Beaumarchais. Chambre 402. A
16 heures, vous m’y a…

Supplice

J'entends le cri de la badine
J'observe les stries sur vous mutine
Je félicite vos chairs de tant de luxure
et vous réclamez encore de cette BRULURE
Trop douce car jamais rassasiée
Trop forte pour l'oublier
Demandez encore, le plaisir de ce service
Rêvez encore, des désirs pleins de vices

R.
Espiègle, je vous supplie
Ne m'abandonnez pas ainsi
C'est sans relâche que vous devrez servir
Offrez moi davantage sinon je risque de fuir,
Rare moment où je me sens mourir
Et renaître en même temps pour jouir
B.

Invasive

Vous exigez ? vous vous faites impérative et maître chanteur? vous ne fuirez pas car nos mots rebondissent vers de possibles renaissances, des jouissances rouges, carmins, noires, sombres mais lumineuses, profondes et troublantes. Trouble du corps troublant l'être, trouvant la chaleur qu'il lui faut pour prolonger des rêves d'invasion, invasives pensées, lacérant le corps de brulures endiablées, diable des lunes rousses enchâssant son trident dans les chairs agacées. Rêvez ma chère, fermez les yeux, c'est bien mon souffle que vous ressentez sur votre nuque dénudée, c'est bien mon essence qui vous enveloppe d'hypnose. Vous souhaitiez être envahie, je rappelle les troupes pour livrer bataille, faire fie de l'insoumission et planter sur ce champ les graines  du renouveau, déposant les armes de la convenance, saisissant celles insoumises, rebelles, invasives, entêtantes et enivrantes. Après la bataille vous serez saoule, saoule de mes rêves instillés, saoule de…

Dialogue

Saurai-je vous faire lâcher prise ? Je vous laisserai répondre à cette question le moment venu, lorsque vous vous serez égarée sans détour à la lecture des lettres qui défileront pour vous devant vos yeux.
Un petit B gravé sur votre hanche, frissons éphémère mais certain
Je glisse un A dans votre main, secret à faire croitre main dans la main
Un minuscule I sur vos lèvres, petit signe de haut en bas se prolongeant toujours plus bas
Maintenant le tour du S, celui qui enserre, qui fait sien de bout en bout, ici sur votre coeur, petit battement, arythmie mélodieuse,
Un E, raide, radical, masculin car Elle ne va pas sans lui
Je crois maintenant que c'est le tour du R, celui qui marque mon sceau, une cire brulante toujours espérée, là sur le bas de vos reins, oui tendez le, que la cire prenne toute sa dimension
Et retour au S, qui fait sien votre bassin, qui enveloppe, prise certaine, assurée, mienne
Des interrogations ? alors je ponctue par le point, histoire de les faire fuir, d'éc…

Julie et Mathieu 2 : Seconde rencontre

Après ce week-end en Drôme provençale je n’ai eu de cesse de penser à Julie et Mathieu. Ces deux là ont de la chance, et vu comme Julie avait était rayonnante de bonheur avec moi lors de ce week-end en tête à tête je suis certain que ces deux amoureux savent très bien que ce qu’ils vivent n’est que pur bonheur. D’ailleurs il n’y a qu’à voir comment les yeux de Julie s’illuminaient lorsqu’elle me parlait de Mathieu. Pour ma part j’éprouve une petite fierté à avoir pu donner du plaisir à cette Femme avec un grand F. D’autant plus fier que je n’ai jamais véritablement eu de femme aussi belle entre mes bras. Ce qui me plait ce sont les ambiances sensuelles, les longs préliminaires, les caresses haletantes, les baisers passionnés. J’aime prendre soin des femmes qui s’abandonnent à mes bras. Et c’est justement ce que je compte faire dans les heures qui viennent. J’ai profité d’un stage en région Parisienne pour proposer à Julie de passer une nouvelle nuit à mes côtés. Nous avons rendez vous…

Julie et Mathieu 1 : Mas provençal

Julie et Mathieu forment un couple très libertin, et c'est après quelques échanges que nous décidons de réaliser tous trois un scénario quelque peu original. Julie passera un week end endiablé avec moi à la seule condition de faire profiter Mathieu de nos ébats en live par webcam ou sms interposés. Le jeu sera plaisant, je n'en doute pas, outre le plaisir immense de contenter la délicieuse Julie, j'avoue que cette petite pincée d'exhibitionnisme n'est pas faite pour me déplaire, ce sera pour moi une première fois que je me montre ainsi à un autre homme. Je dois vous dire que l'idée me plait plus que je ne l'aurais cru...
Je suis sur le quai de la gare TGV à Valence, le ciel est magnifique cette journée de juin sens l’été à plein nez. Julie est dans le train en provenance de Paris. Elle devrait arriver d’une minute à l’autre. J’ai un peu le trac, mais je ne me fais aucun souci je sais que la belle n’est pas farouche et nous n’avons eu aucune difficulté à symp…