Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2014

Un homme

Un homme est tout cela. A la fois Un homme n'est rien de cela. Un homme est en marche Un homme est s'il sait tout en sachant qu'il ne sait rien si peu Un homme est la somme des peurs des forces s'il le sait, s'il les accepte, s'il les connaît, s'il les comprend, s'il les regarde pèse circonscrit dépasse transforme crée développe Par le hasard et sans celui-ci Par ses rencontres et seul Alors l'homme est un homme.

Un homme ?

"Jeudi 17 septembre,


C’est quoi, être un homme, Arthur ?
Que me répondrait-il si je lui adressais cette question ? Détournerait-il son visage pour me signifier un refus ? Lèverait-il les yeux au ciel pour me faire toucher du doigt combien cette interrogation est absurde ? Ou bien dirigerait-il son regard vers le sol, comme pour chercher en lui-même ? Ou enfin m’observerait-il, droit, immobile, désemparé, désarmé ? Quoi ? A quoi ressemblerait sa face, en cet instant de vérité ? Y aurait-il une grimace, un soupir d’exaspération ? Un silence de recueillement ? Un air triste et hébété ? Alors qu’il gît comme ne gisent que les cadavres, avec son masque de cire, impénétrable, ses traits épuisés, ses orbites creusées, ses membres d’enfant, son corps disloqué, que m’apprendrait-il à propos de ce qu’est un homme ?

Evoquerait-il la figure triomphante de l’adolescent, cette grâce tranquille et magnifique, cette assurance sans arrogance, l’éclat de ses seize ans ? Devient-on homme lorsque l’arm…

Celui que j'ai chassé

Y-a-t-il un destin ? Quelque chose qui préside à nos destinées, qui nous fait être ici, ce jour là, à cette heure-ci précisément ? Y-a-t-il un Dieu, Jésus, Jehova, Allah, des anges ou autres muses, qui sais-je encore ? Le chemin est-il déjà tout tracé pour que puisse nous arriver toutes ces rencontres, ces visites qui finissent par nous modeler sans que l'on ne s'en aperçoive? J'ai toujours pensé que la religion n'avait été inventée que pour rassurer l'homme et pour, au passage, l'asservir au besoin. Il n'y a pas de jugement dans cette pensée, je pense que les religions sont nécessaires, elles sont néfastes aussi, certes, mais pouvait-on jusqu'alors normer véritablement les rapports entre les hommes et les femmes ? Qui mieux qu'un Dieu ou des Dieux pour imposer quelques règles à tous et ainsi aider à faire société ? Qui mieux que l'idée d'un supérieur inaccessible, Dieu, Gaïa, Pachamama pour développer l'imaginaire des hommes, les stimu…

Voix comptées

Cinq heures vingt cinq Jour de pluie encore nuit, pas un bruit Pas un mot une voix, synthétique, métallique ma compagne pour le jour Je conduis éveillé silencieux le départ bien en ligne, rectiligne, Petite radio, musicale, flash info, à voix nue La Source, hôtel de ville en route
Huit heures trente six
gares
rails des tramways
mots qui filent
Virages
voix sonores, bruit de craie
froissés, mâchouillés
Sous les mains
sous nos pieds
sur la rouille
les ballasts
Voix off, seuls souvent
endormis enfermés

au silence lèvent les voiles.
Seize heures quarante sept soufflent chahutent lycéens libérés Fin de journée Mounier, MC2 cris de joie, accrochages, racontages Loin derrière loin devant sur les rails poursuites animées murmurés Démurés amoureux, ça cajole, çà cahote chantonne, marmonne en roue libre
Dix neuf heures zéro deux
costumes cravates, cabas, sac à dos,
A craquer
affamés
des bribes entendues, incomprises
attendues
Vendredi, Chavant, j'entends rien
trop de bruits, trop de sons,
Programme télé, menu du soir,
énumérés
pas
à pas
les voix …