jeudi 22 mars 2018

Tu sais, j'espère



Tu sais, moi je rêve
Etre neuve, demain
Dans le vent, être sève
Et veuve des chagrins
Souvent, je rêve aussi
D'ailleurs, ou d'autre chose

Je rêve que je suis
Ecorce, que mon parfum abreuve ton cœur
De roses
De roses

Et tant pis, si je nage
A contre-courant
Et tant pis si je cours
Trop vite souvent
Si j'enrage
Dans les forêts nues
Où Novembre nous perd
Et tant pis
Tant pis si j'orage

Tu sais, j'espère

Je prie en secret
Un messie inconnu
Et j'oublie que les blés
Jamais, n'en ont connu
J'appelle à la rescousse
L'enfance où, tout sommeille
J'appelle mes soleils
Je danse, pour qu'en moi
Jamais ne s'émousse, la joie
La joie

Et tant pis, si je nage
A contre-courant
Et tant pis si je cours
Trop vite souvent
Si j'enrage
Dans les forêts nues
Où Novembre nous perd
Et tant pis
Tant pis si j'orage

Tu sais, j'espère


Tant pis, Raphaële Lannadère

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire